tokio hotel

ce forum est de tokio hotel vive eux !
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Lettres

Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4
AuteurMessage
sister d'enfer
tite fan
tite fan
avatar

Nombre de messages : 90
Age : 28
Localisation : ici et là-bas...quelque part où je ne suis pas!
Date d'inscription : 04/07/2007

MessageSujet: Re: Lettres   Dim 16 Déc - 20:04

ah d'accord! merci
je vais aller voir alors
et je mettrai une suite demain, promis Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Admin
Admin
avatar

Nombre de messages : 869
Age : 29
Date d'inscription : 26/05/2007

MessageSujet: Re: Lettres   Dim 16 Déc - 23:31

vivement demain
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://billtomgeorgegustave.forumotion.com
sister d'enfer
tite fan
tite fan
avatar

Nombre de messages : 90
Age : 28
Localisation : ici et là-bas...quelque part où je ne suis pas!
Date d'inscription : 04/07/2007

MessageSujet: Re: Lettres   Lun 17 Déc - 15:06

c'est demain...



A : Gustav Schäfer

Newcastle (Angleterre)

De : Bill Kaulitz

Nairobi (Kenya)



Le 7 avril 2022



Je n’ai qu’une chose à te dire. Une seule et unique chose. Alors il y a intérêt à ce que tu y fasses bien attention et surtout à ce que tu appliques ce que je vais te demander de faire à la lettre. Ou plutôt, ce que je vais te demander de ne pas faire.

C’est bien simple. Ne te permets plus de me donner de tels conseils. En fait, ne m’adresses même plus la parole. Cela fait déjà plusieurs fois que je te le dis ; j’ose espérer que ce sera la dernière.

Tu me saoules, tu entends ? Je n’ai pas besoin de toi pour me dire ce que je dois faire ou ne pas faire. Je suis assez grand pour me débrouiller tout seul. Je suis seul maître de ma vie. C’est clair ?

Je te demande… Non ! En fait, je t’ordonne de ne même pas répondre à cette putain de lettre. Je suppose que tu veux savoir qui je suis pour te donner des ordres. Comme ça. Eh bien je vais prendre les devants et te dire que je suis Bill. Je suis décidément Bill Kaulitz. Je suis catégoriquement moi-même. Comme je l’ai toujours été. Et comme je le serai toujours !

Tu me trouves prétentieux ? Egocentrique ? Tant mieux pour toi. Après tout, penses ce que tu veux, ce qui te fait plaisir de penser. Je m’en fous. Une fois de plus, je m’en fous. De toi ; de vous…
Et ne t’avises surtout plus de me faire des remarques pareilles. Je te l’interdis. Car tu n’as pas vécu ce que j’ai vécu. Car ce n’est pas parce que tu sais pour le gosse et les photos que tu sais tout court. Tu ne devineras jamais tout ce que je peux avoir sur le cœur et la conscience. Jamais. Enfin c’est plutôt la conscience de Tom qui

devrait lui peser lourd. Arg ! Le traître ! Le salopard ! Putain, s’il était devant moi, là, maintenant, je crois que je serais presque capable de le tuer ! Et je ne dis pas ça sur le coup de la colère ! La colère, elle est passée depuis longtemps. Ce que je ressens, c’est de la haine. Ni plus ni moins. Une haine tellement profonde… Plus profonde encore que cette blessure, que ce coup de poignard que j’ai reçu en plein cœur par celui que je considérais à tort comme un frère. Blessure si profonde qui jamais ne se refermera, qui jamais ne cicatrisera.

Bref, en aucun cas je ne ressens colère, amertume ou pitié à son égard. Et puis d’abord, je ne veux même pas parler de lui davantage. Ça me dégoûte trop. Même pas t’apprendre les atrocités dont il est coupable, en plus de l’affaire des photos, envers moi. Même pas à toi. Toi qui, j’en ai bien l’impression, s’est rangé du côté de ce connard. Mais je m’en fous. Pensez ce que vous voulez, dites ce que vous voulez, faites ce que vous voulez. En quoi ça pourrait m’intéresser ? Je m’en fous. Je crois que toi aussi je vais finir par te haïr si ça continue…

Adieu. C’était tout ce que j’avais à te dire.



PS : en gros, ça veut dire, et d’une qu’il est hors de question que j’accepte la moindre de ses excuses, ou pire, que je m’excuse moi-même, et de deux, tu te crois réellement en mesure de m’accuser de la moindre charge vis-à-vis de mon gamin ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Admin
Admin
avatar

Nombre de messages : 869
Age : 29
Date d'inscription : 26/05/2007

MessageSujet: Re: Lettres   Lun 17 Déc - 19:58

je veut une suiteuh !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://billtomgeorgegustave.forumotion.com
tokiohotel84
tite fan
tite fan
avatar

Nombre de messages : 69
Age : 23
Localisation : ici ou là je ne sais pas ... dans mon monde sa j'en suis sur
Date d'inscription : 06/09/2007

MessageSujet: Re: Lettres   Mer 16 Jan - 23:58

une suite
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://tokiohoteldu84500.skyrock.com
sister d'enfer
tite fan
tite fan
avatar

Nombre de messages : 90
Age : 28
Localisation : ici et là-bas...quelque part où je ne suis pas!
Date d'inscription : 04/07/2007

MessageSujet: Re: Lettres   Jeu 17 Jan - 13:48

A : Gustav Schäfer

Newcastle (Angleterre)

De : Georg Listing

Munich (Allemagne)



Le 10 avril 2022



Voilà. Je te réponds. Enfin. Désolé. D’avoir été si long. Et peut-être aussi d’avoir été si con. Je m’en veux. Depuis que j’ai reçu, depuis que j’ai lu, depuis que j’ai relu tes lettres. Je m’en veux tellement. Je m’en veux de n’avoir jamais essayé de comprendre, contrairement à toi. Et aujourd’hui, je m’en veux encore plus de n’avoir jamais voulu comprendre. Vouloir. La volonté. La chose que j’aurais pu avoir le plus facilement si seulement je m’en étais donné la peine… La seule chose simple dans cette toute histoire.

Mais maintenant je sais. Et maintenant que je sais je ne lâcherai plus. Même si en échange je dois tout perdre. De toute façon, je n’ai plus rien à perdre. J’ai déjà tout perdu. Elle était malade. Je ne veux même plus me souvenir du nom de sa maladie. Parce que ça n’a aucun sens. Et parce que ça n’a aucune importance. Parce que ça ne me la rendra pas. Jamais. Elle était malade, elle était souffrante et elle était condamnée, je le sais, mais elle était surtout tellement jeune, elle était surtout tellement belle, elle était surtout tellement adorable, elle était surtout tellement souriante, elle était surtout… Elle était surtout… Elle était surtout tellement elle et elle était surtout tellement mienne. Et aujourd’hui elle n’est plus. Elle n’est plus vivante. Tout simplement. Elle est juste morte. Seulement.

Elle avait la vie devant elle, elle avait sa vie devant elle. Et la vie, sa vie, lui a été refusée, dérobée, arrachée. On la lui a enlevée et on me l’a enlevée. Elle avait le droit de vivre sa vie mais ils n’ont pas voulu. C’est injuste. Mais ce n’est pas la vie, sa vie, qui est injuste. Car sa vie est sienne et ce n’est que justice. Sa vie était sienne et ce n’était que justice.

Alors non, la vie n’est pas injuste. C’est la mort. La mort l’est. Injuste. Car elle frappe sans prévenir. Elle arrive par derrière et elle fauche sans nous le dire. Enfin, si. Elle nous le dit. Parfois. En quelque sorte. Mais elle ne nous explique jamais les raisons qu’elle a de nous prendre un être aimé. Les raisons qu’elle peut bien avoir de nous faire ça. Si elle en a… Et c’est en cela qu’elle est cruelle. Elle ne nous explique rien. Jamais. Elle vient, elle prend, elle part. Comme ça. Et nous, on reste là. Seuls. Avec nos questions. Nos pourquoi et nos comment. Nos questions si indéfiniment reposées et si inexplicablement inexpliquées.

La mort, elle est lâche. Elle ne fait rien en face. Elle attaque les plus faibles pour affaiblir les plus forts et la force est éradiquée. Le problème, c’est que la force, c’est la vie. Notre force, c’est notre vie. Car c’est la vie qui nous apporte la force et si nous sommes forts, c’est que nous sommes vivants.

Mais la mort s’en fiche. Elle a décidé de tous nous conduire en son antre de ténèbres et rien ne l’arrêtera. Elle a décidé de faire la nuit sur nos vies et rien ne l’en empêchera. Tous, nous tomberons dans sa nuit viciée et tous, nous nous perdrons dans sa nuit détestée. Nous ne serons plus. Nos cris étouffés. Nos larmes séchées. Nos sanglots refoulés. Et tout cela, pour l’éternité.

Voilà. J’ai trop perdu. Et tout ce que je peux tenter de récupérer à présent, c’est vous trois. Je ferai tout pur y parvenir car vous êtes tout ce qu’il me reste. Et il a fallu que ma fille ferme les yeux et que je ne puisse plus la voir pour me faire comprendre cela. Et il a fallu que ma femme détourne les yeux et qu’elle refuse de me voir pour me faire avancer d’un pas.

Je m’en veux. Je m’en veux tellement.

Georg.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
tokiohotel84
tite fan
tite fan
avatar

Nombre de messages : 69
Age : 23
Localisation : ici ou là je ne sais pas ... dans mon monde sa j'en suis sur
Date d'inscription : 06/09/2007

MessageSujet: Re: Lettres   Jeu 17 Jan - 22:31

une autre ! please
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://tokiohoteldu84500.skyrock.com
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Lettres   

Revenir en haut Aller en bas
 
Lettres
Revenir en haut 
Page 4 sur 4Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4
 Sujets similaires
-
» Conseils sur les valeurs des lettres?
» Lettres de Jésus
» Questions sur la L1 lettres classiques :D
» le français en lettres classiques
» Lettres d'amour de 0 à 10 ans de Morgenstern

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
tokio hotel :: fanfictions :: fanfiction en cours-
Sauter vers: